Remonter

 

Voir aussi notre présentation sur  www.adolive.fr
et  notre blog
   http://oleiculture-bio.net

"Pour l'amour de l'olivier"

de Jacqueline Bellino, éditions Bénévent

www.ecrivains-paysans.com

Livre sur l'olivier  

Dossier de presse de l'éditeur:

Jacqueline Bellino est un personnage emblématique de l’oléiculture niçoise.

Sur sa colline du bout du monde, à quelques coups d’ailes au-dessus du village de L’Escarène, des visiteurs aficionados de l’huile d’olive ou passionnés par l’olivier mythique, affrontent le chemin escarpé qui mène au Domaine des Prés Fleuris pour l’entendre raconter ses arbres, sujet sur lequel « elle est intarissable » selon Vincent Ferniot dans le Guide Hachette des Bons Produits, car « elle a le sens de la campagne chevillée au corps et au cœur » pour reprendre les mots de Sylvie Béal dans Nice-Matin.

Alors elle raconte, elle évoque ces centaines de milliers d’oliviers qui végètent sous les broussailles, vestiges d’une grandeur passée, aujourd’hui oubliée. Elle raconte son retour à la terre dans les années soixante-dix, son implication idéaliste dans le Conseil Municipal du village et sa déception devant l’hypocrisie des politiques, elle raconte la création de l’association ADO et son combat à la fois social et environnemental, elle défend becs et ongles l’agriculture biologique..

Elle évoque aussi, à mots couverts, son histoire d’amour avec Gilles et le bonheur qu’ils ont si durement gagné.

Et tous lui conseillent d’écrire… de mettre noir sur blanc cette passion qui a entraîné son existence…

« Pour l’amour de l’olivier » est l’histoire de cette lutte personnelle qui l’a conduite à remettre en valeur son bout du monde, par amour de son pays : un pays sauvage et abandonné, grandiose et secret, l’autre face de la Côte d’Azur, où, derrière l’écran des palmiers, l’olivier est roi.

C’est aussi l’histoire des gouttelettes d’huile qui s’échappent de la pulpe des olives broyées par la meule impitoyable et qui s’écoulent des scourtins pressés pour former les petits ruisseaux qui se rejoignent dans le bassin de pierre, calice de l’huile d’or sacrée, pure, vierge, extra.

Aujourd’hui, tout en continuant d’entretenir ses quelques centaines d’oliviers centenaires, Jacqueline Bellino se consacre à faire connaître le cailletier, l’olivier niçois et les produits magiques qu’il nous offre. Elle vient d’écrire un conte initiatique pour enfant « Le Roi des Oliviers », participe à de nombreux salons et est à l'origine d'un documentaire de 52’ réalisé pour France 3 par Christian Passuello « Fadoli d’oli, les oliviers du Pays Niçois ».

Critiques:

  Nice-Matin               La Gazette des Jardins(cliquer pour lire).

Vous pourrez écouter réciter le chapitre consacré à la taille des oliviers dans l'auditorium de l'Écomusée de l'olivier de Volx, dans le Lubéron (04)

Ecomusée de l'olivier

Ce même chapitre a été repris par Jacques Bonnadier dans son livre "Feuilles d'olivier" (Editions Alain Barthélémy, 2010)

 

-